Histoire

Le Laika de Yakoutie est originaire de la Yakoutie une province de Russie et plus particulièrement de la région de la Kolyma. Il était principalement utilisé comme chien de traîneau, un peu pour la chasse et occasionnellement pour les troupeaux de rennes.

Un peu d'histoire pour mieux connaître cette race !

Pour commencer il ne faut pas oublier que la Russie à été un pays assez replier sur lui même pendant une longue période.
La Sibérie est une province Russe très étendu il y a part conséquent presque autant de race de chien que d’ethnie, Tchoutches, nenets, kamtchatka, le traîneaux à chien était encore fréquemment utilisé jusque dans les année 60 en Sibérie. A cette période, comme dans d'autre région du monde, l'état russe à favoriser les déplacement a moteur, jugeant les traîneaux a chien comme un vestige du passé.

Au début des année 80 Yuri Borisikhin monte une expédition entre Ouelen (au katchamka) et Mourmansk (proche de la Finlande) pour un journal politique , le "Sovetskaya Rossiya". 


L'expédition dédiée au 60ème anniversaire de l'URSS a permis de réouvrir les débats sur l'utilité des traineaux a chiens.
Et après l’effondrement de l’Union soviétique dans les années 90 la Commission d'Etat de la Fédération russe pour la préservation du patrimoine génétique à reconnu Laika de Yakoutie comme chien de traineau et de chasse ( sous le registre n ° 9358072). Une enquête réalisée du milieu à la fin des années 1990, a estimé environ 3 000 à 4 000 chiens (dans les année 50 une précédente enquête avait recensé environ 33 000 chiens).

En 1998, VZ Dyachkov, GP Arbugaev, SV Gorodilov et LI Sidorova ont commencé la reproduction systématique de Yakoutie Laikas en collaboration avec Association de l'élevage de chien de la République Yakoutie. En 2004, SV Gorodilov et LI Sidorova soumettent le 1er standard de la race à la Fédération Cynologique de Russie pour qu’elle soit officiellement reconnu. En 2005, la norme pour le chien de traîneau 1959 serait adopté comme nouvelle norme pour Laika de Yakoutie. En 2013, le standard de la race a été révisée à suivre le format requis par la Fédération Cynologique Internationale. La race n'a pas encore été reconnu par la FCI; mais est posée pour être accepté.

En 2013 une expédition d’environ 1 000 km était composé d’une vingtaine de Laika de Yakoutie.

Pour ce qui est de l’utilisation, même si il est classé comme chien de traîneau il reste très polyvalent car il ne faut pas oublier que les autochtones n’avaient pas une race de chien par utilité mais des individus qu’ils pouvaient utilisé pour le traîneaux , la chasse ou certaines fois le troupeaux.

Pour le métissage il est difficile de prétendre qu’il n’y en a pas eu, comme il y a encore peu de temps des individus sans origines mais correspondant aux critères du standard russe étaient inscrits au RKF.

Attelage

Attelage

Chasse

Chasse

Cani VTT

Cani VTT

Agility

Agility

Cani rando

Cani rando

Frisbee

Frisbee

Activités

Traction attelée

La première activité pour laquelle excelle le YL est bien sûr à l'attelage!

Avec un Will to Go d'enfer, c'est un chien qui adopte une allure de trotteur. Chez Nordic Sakha, la vitesse moyenne du Yl est environ de 11km/h pour des parcours de 8 à 12km et des température entre -5 à 5°.

Un chien qui sera heureux de vous tracter en randonnée qui révelera son vrai potentiel en travaillant dans un team au côté d'autres chiens!

Chien médiateur et de compagnie

Le YL est un chien proche de l'humain, sensible à ce qui l'entoure et démonstratif!  Ce qui fait de lui un chien très polyvalent capable d'écoute et de contact à sa propre initiative, venant parfois chercher le jeu en vous prenant par la main.

Obéissance

C'est un chien qui lie un lien particulier avec l'Homme, ce qui en fait un chien à l'écoute, cependant assez indépendant et capable de s'occuper seul !

Chasse

Le laika reste un chien primitif, chez certains individus l'instinct de chasse est très prononcé. C'est pourquoi nous pensons qu'il conviendrai aussi à un chasseur pour de la chasse au gros gibier.

Standard (2005)

La race est reconnue par le RKF (Fédération Cynologique Russe), mais aussi par la Slovénie, la Bulgarie, la Croatie, la République Tchèque, la Hongrie, Gibraltar, …..
Mais n’est pas encore reconnue par la FCI (Fédération Cynologique Internationale), ni par le LOF (Livre des Origines Français).

Nom : Laika de Yakoutie
Pays d’origine : Russie
But : Chien de traîneau et de chasse
Classification FCI : Groupe 5 (Spitz et de type primitif) Section 1 (traîneau)
 
ASPECT GENERAL
Le Laika de Yakoutie est robuste, construit proportionnellement, compact, légèrement haut sur pattes, de taille moyenne avec une fourrure bien épaisse (nécessaire à la survie et au travail dans les dures conditions de l’Arctique), mais jamais la peau pendante.
Le dysmorphisme sexuel est bien prononcé, les males étant plus solides et forts que les femelles.
C’est un chien actif, agile, curieux, de caractère amical et obéissant, très sociable et sans agressivité.
Ses utilisations principales sont le traîneau et la chasse.
 
STRUCTURE DU CORPS
Robuste, avec une musculature bien développée.
 
PROPORTIONS
Males : 55 cm (+/- 6 cm)
Femelles : 54 (+/- 6 cm)
La longueur du corps de la pointe de l’épaule à la croupe ne doit pas excéder la hauteur au garrot de plus de 10 à 15% ;
La longueur de la tête fait un peu moins de 40% de la hauteur au garrot ;
La longueur du museau est de 38 à 40% de la longueur de la tête ;
La longueur des pattes avant est de 52 à 54% de la hauteur au garrot ;
 
COMPORTEMENT / CARACTERE
Le Laika de Yakoutie est robuste, ouvert, actif, amical et sociable.
Défauts : chien apathique et/ou timide
Fautes : chien agressif et/ou extrêmement peureux
 
REGION CRANIENNE
Crâne : triangulaire et proportionnelle à la taille du chien ;
Front : modérément large, légèrement arrondi ;
Stop : bien défini.
 
REGION FACIALE
Truffe : large et bien développée, avec narines larges, couleur noire ou marron (les chiens blancs peuvent avoir des parties non pigmentées mais maximum 80%) ;
Museau : bien rempli sous les yeux, plein, assez large et court. Longueur d’environ ½ crane en longueur ;
Lèvres : sèches, serrées et bien pigmentées ;
Mâchoires/dents : les dents sont larges, blanches, symétriques, articulées en ciseaux ou à bout ;
Babines : prononcées modérément ;
Yeux : sont droits et larges, en forme d’amande mais pas profonds. Les yeux peuvent être bleus, noirs ou bruns chacun peut être de couleur différente (un bleu et l’autre marron) ou hétérochromes. Les paupières sont maigres, serrées, de la couleur de la truffe (les paupières décolorées sont acceptées sur un marquage blanc) ;
Oreilles : triangulaires, attachées haut, larges à la base, épaisses, mobiles, dressées ou semi-dressées. Couvertes de fourrure épaisse et courte. Elles se replient facilement vers l’arrière ;
Cou : est suffisamment long et musclé, de taille moyenne ;
 
CORPS  
Tronc : fort, musclé, aux cotes arrondies ;
Ligne générale : puissante ;
Ligne de dos : forte et droite, légèrement en pente du garrot à la queue ;
Dos : fort, large, droit et musclé ;
Reins : Court, large, musclé ;
Croupe : Large, musclée, longue, arrondie, presque horizontale ;
Poitrine : large, assez longue, modérement profonde et ronde en section transversale.
 
QUEUE
Attachée haute, arrondie en demi-cercle et posée sur le dos, couvert d’une laine fournie et épaisse.
 
MEMBRES
Forts, musclés, droits et parallèles.
Antérieurs : droits, parallèles et forts. Avec une musculature bien développée ;
Epaules : obliques, de longueur moyenne et musclées ;
Coudes : près du corps, dirigés vers l’arrière ;
Métacarpe : court et fort, presque horizontal ;
Postérieurs : avec des os solides et des muscles bien développés. Vue de derrière droits et parallèles ;
Cuisses : larges et musclées ;
Genou : bien définis ;
Jambe : de longueur moyenne, forte. Les jarrets angles sont bien définis ;
Jarret : forts et verticaux ;
Pieds : serrés et cambrés, avec des coussinets très durs et des poils épais (brosse) entre les doigts. Les membres postérieurs sont un peu plus grand que ceux de devant.
 
ALLURES
Le mouvement est rapide, élastique. Ses allures caractéristiques sont un trot énergique et le galop.
 
FOURRURE
Le poil est épais, brillant, droit, rugueux, de longueur moyenne, avec un sous-poil dense très bien développé. Sur le cou se forme une crinière, particulièrement prononcée chez les mâles, ainsi que sur la face arrière des pattes et le culotte. La queue est bien touffue. Sur la tête et les côtés avant des membres les poils sont plus courts ;
Couleurs autorisées : Blanc ou tacheté (deux ou trois couleurs) sauf noir uni.
 
DEFAUTS
Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut et le sérieux avec lequel ce défaut est estimé doit être proportionnel à son degré et son effet sur la santé du chien et sa capacité à effectuer le travail traditionnel pour la race.
 
DEFAUTS GRAVES
Une forte déviation par rapport au type de constitution, des pattes courtes ;
Un format carré ;
Une poitrine plate, petite ;
Un mouvement lent mal équilibré ;
Une fourrure ondulée, douce, trop courte avec un sous poil peu développé.
 
DEFAUTS DISQUALIFIANTS
Agressif ou trop peureux ;
Constitution mal proportionnée ;
Males avec un type féminin ;
Mâchoire en coin, mal alignée ;
Dépigmentation totale du nez, des paupières et des lèvres ;
Toute couleur monochrome autre que le blanc ;
Fourrure courte ;
Toute aberration comportementale ou constitutionnelle, affectant la santé du chien et sa capacité à exécuter le travail traditionnel de la race.
N.B. : les mâles doivent avoir deux testicules normalement développés et complètement descendus dans le scrotum.